Porte de garage : faut-il privilégier le plastique ou l'alu ? porte-garage-enroulable.org ™

En matière de portes de garage, vous avez le choix entre divers modèles. Et chacun a ses qualités et ses inconvénients. La porte de garage à la française est économique tout en réclamant de la place à l’extérieur pour être ouverte.

renovation porte de garage

La porte pliante fonctionne avec des panneaux qui se plient vers l'intérieur ; idéale si le garage donne sur la rue, elle ne peut guère être motorisée. La porte basculante est composée d'un panneau unique. Deux systèmes existent pour ce modèle : à bras d’équilibrage et sans rail.

La porte sectionnelle est constituée de panneaux articulés comme un volet roulant qui vient se placer au plafond ou le long d'une paroi. Ce modèle coûte plus cher qu'une porte pliante. Enfin, la porte à enroulement consiste en des lames qui s’enroulent à la verticale.

Elle ne rogne pas sur l'espace mais vous n'avez pas possibilité d'entrée piéton. A ce sujet, le portillon est l'un des éléments auquels penser au moment de choisir.

Quels matériaux pour une porte de garage



Principalement quatre matières composent les portes de garage : aluminium, plastique, acier et bois.

Celles en alu sont certainement les plus robustes, alors que le PVC se révèle le moins robuste et le moins onéreux. Dernière solution, le bois allie esthétisme et isolation. Les personnes désirant éviter les pertes de chaleur avec un modèle en aluminium intalleront une porte double paroi.

Le nettoyage s'avère de son côté quasiment inexistant sur une porte en polymère ou en alu, mais nécessaire pour les matières naturelles.

Poser soi-même une porte de garage ?



Les portes de garage battantes sont les plus faciles à poser soi-même. D’autres systèmes d'ouverture nécessitent obligatoirement un professionnel, comme les portes de garage à enroulement.

Quoiqu'il en soit, contacter un professionnel reste intéressant : qualité, engagement, TVA réduite, etc. Le confort thermique d'une habitation passe aussi par la porte du garage. Alors que les matériaux naturels sont isolants, il est toujours possible de limiter les déperditions thermiques d’une porte en alu et en conséquence faire des économies sur sa facture.

Un tel modèle peut notamment être recouvert de panneaux en laine animale ou en liège. Les magasins de bricolage proposent tout le nécessaire autour de 40€ et les montants métalliques seront protégés avec une mousse en polyuréthane.

Faire fabriquer une porte de garage sur mesure



Notamment si vous restaurer une maison ancienne d'une vieille maison, la place dédiée à la porte ne correspond aux dimensions en vente.

A quelques millimètres près, il est possible de poser un équipement d'usine mais sinon une porte de garage sur-mesure sera nécessaire. Elle conviendra parfaitement et assurera donc une bonne isolation. Pour ce faire, il s'avère primordial d'avoir des mesures particulièrement précises et de demander l'intervention d'un spécialiste qualifié.

Porte de garage : combien ça coûte ?



Une porte de garage coûte souvent plus de mille euros. Tout est fonction de la taille, du type d’ouverture et de la matière utilisée. Les portes battantes conviennent aux petits budgets, alors que les portes sectionnelles latérales sont les plus onéreuses.

Une porte basculante en bois standard vaut dans les 700 euros, alors qu’elle coûte jusqu'à 3 000 euros pour une porte similaire fabriquée avec des essences rares. Les tarifs varient donc considérablement, et il convient de préciser ses besoins et son budget. Même déjà en place, une porte de garage peut accuellir une motorisation.

A courroie, avec rail, à bras… Différents modèles existent, toutefois, chaque automatisme convient à une porte en particulier. Ainsi, une porte à enroulement s'équipe d'un moteur tubulaire et finalement la porte sectionnelle supporte bien un moteur à crémaillère. Hors installation, un automatisme s'achète entre 150 et 800€, offrant quoiqu'il en soit confort aux habitants mais aussi longévité à l'équipement.